Après avoir visité une partie des Cyclades avant la venue du Meltem nous décidions de naviguer vers les Sporades. Ces îles sont situées non loin au nord de l’ile d’Eubée. Elles sont relativement bien abritées du Meltemi et donc il y a moyen de faire d’agréables navigations en été. L’ile d’Eubée est longue de 160 km et ressemble un peu à un hippocampe et s’étend à l’est du continent Grec. Le profil montagneux de cette île offre du côté ouest un couloir maritime où l’on peut remonter vers le nord tout en étant relativement bien protégé du Meltemi qui souffle à l’est de l’île. Le couloir maritime entre-les îles et le continent varie entre 8 et 16 km sauf au milieu ou l’écart n’est que de 45 mètres. Bien sûr un pont relie les deux berges et une ville importante s’y est établie. La ville de Chalcis  est un nœud important ou beaucoup de biens passent du continent sur l’île.  Il y a aussi une gare ferroviare  qui relie Chalcis à Athènes, ce qui est pratique pour joindre l’aéroport. Malheureusement au cours du mois d’août, les chaleurs extrêmes ont provoqués de très nombreux incendies de forêts et l’île d’Eubée a payé un très lourd tribu. Pour les marins, passer le pont de Chalkis est une petite aventure. Pendant toute la journée le pont est fermée et seul les voitures peuvent passer. Les bateaux doivent attendre la nuit ou le pont sera ouvert pour une durée maximale de 45 minites par soir. Au préalable chaque  bateaux doit payer au bureau du port un droit de passage de 35 Euro. Une fois inscrit il faut attendre que les  gardes-côtes ouvrent le pont entre 10h du soir et 3h du matin. Les gardes-cotes donnent l’autorisation a chaque bateau de passer avant de refermer le pont pour 24h. Les occupants des voitures bloqués par le pont ouvert viennent près du pont observer le spectacle des bateaux qui passent.  Ils saluent les marins ce qui donne une certaine ambiance. Prédire le courant est difficile à prévoir et les autorités refusent de donner une fourchette pour le passage du pont aux marins. La légende dit que Aristote a essayé de prédire le comportement des marées mais a dû abandonner car il n’y arrivait pas. Furieux de son échec, il décida de sauter dans l’isthme ou il mourut en 322 av JC. Une fois passé le pont, la navigation vers les Sporades est relativement facile. Après 3 jours de navigation nous arrivions dans les Sporades et la première île était Skiatos . Le port est souvent inaccessible car les charters font tout pour empecher d’autres bateaux de venir.  Nous décidions d’aller un peu plus loin sur l’ile de Skopelos. Cette île se vante d’être une des plus vertes du coin car il n’y a pas eu d’incendie. Le port de Skopelos est large et peut acceuillir de nombreux bateaux de plaisance  La ville est bien deservi par plusieurs ferries qui vont soit à Thessalonique, le continenent Grecque l’ile d’Eubée. L’île de Skopelos est aussi, chez le cinophiles, devenue célèbre car une partie du film Mamma Mia (comédie musical sur le chansons du groupe Abba). Depuis le tournage du film, Skiatos et Skopelos vivent au rythme de Dancing Queen. A Skiathos tout d’abord, le port vous accueillera au son de Waterloo, comme dans la scène d’arrivée du film. Mais c’est surtout l’ile de Skopelos, rebaptisée Kalokairi dans le long métrage, qui a été totalement transfigurée par la la comédie musicale.  La chapelle ou a eu lieu le mariage est devenue une attraction que tous les visiteurs de l’île viennent voir. Nous avons loué une moto et avons fait le tour de l’île et avons pu visiter de nombreuses plages et baies qui pourraient servir d’abri pour Terus si besoin était. Autour du port s’étend la ville de Skopelos formée de maisons blanches qui couvrent la colline. Des petites ruelles permettent de monter vers le haut afin de bénéficier da la vue du port. Il faut de bonnes jambes car les voitures ne savent pas passer dans les ruelles. Non loin de là, il y a Alonissos. Une des attraction d’Alonissos était un phoque moine qui aimait nager dans le port entre les bateaux. Ce phoque avait été sauvé, 3 ans auparavant par des marins après une tempête et, depuis, il ne craignait plus l’homme. Il adorait monter sur les paddles,  zodiacs ou plages arrières des bateau  pour se reposer et se faire photographier. Hélas nous avons appris que peu de temps après notre passage le phoque avait été harponné. Probablement par un pêcheur qui était fatigué de voir ses filets régulièrement endommagés par le phoque et qui décida de régler le problème une fois pour toute. Triste fin pour un phoque si sympathique. Non loin de là, l’île de Pipéri qui est classé comme réserve naturelle intégrale où personne ne peut s’approcher.   Sur cette île, il y a une colonie de 33 phoques qui y vivent. En haut d’Alonissos, nous pouvons visiter ce qu’ils appellent la chora ou vieux village. Ce village consiste en de nombreuses maisons restaurées d ont beaucoup sont transformées en bars ou restaurants. Mais le plus intéressant est la vue spectaculaire que l’on a des Sporades. N’hésitez pas à visiter le vieux village vous ne serez pas déçu du spectacle surtout au moment du coucher du soleil. Plus on continue vers l’est et moins les îles sont habitées. Il y a de nombreuses baies où l’on peut mouiller l’ancre pour la nuit. Seul le bruit des chèvres vous réveillera le matin. Nous avons beaucoup aimé les Sporades car il y a de nombreux abris où l’on se sent isolé. Parfois nous n’étions que quelques bateaux à passer la nuit dans une baie.  Certains mouillages n’ont même pas de couvertures téléphoniques ce qui pour certains est une raison pour ne pas y passer la nuit. Apres avoir passé plus de 2 mois dans le Sporades nous avons mis les voiles pour rejoindre au nord la région Chalcidique situé non loin de Thésalonique la seconde ville de Grèce..  
Pont de Chalkis et courants
Port de Loutraki sur Skopelos
Port de Skopelos
Eglise du film Mama Mia
Skopelos
Port de Patitiri (Alonissos)
Vue de l’ancien Alonissos
Epave pres de Alonissos

Sillages: 2021

Accueil Nos Sillages Position Actuelle Nos Amis Preparation Bateau Statistiques Contacter Nous English Début de cette page Page précédente Page suivante