Athènes (21-27 Octobre 2018) Fin Octobre, les liaisons aériennes entre les iles et les différentes villes Européennes sont interrompues, il est donc presque obligatoire de passer par Athènes pour retourner à Bruxelles. C’était l’occasion de visiter cette ville qui peut être considérée comme le berceau de la civilisation Européenne. On estime qu’Athènes existe depuis 1400 av-JC. C’est autour de l’Acropole, un promontoire rocheux,  que Athènes s’est établie.  En l’an 437 av-JC débuta la construction du Parthénon, un des monuments le plus connu au monde. Au fil des siècles le Parthénon a eu plusieurs   affectations. Lors de l’occupation d’Athènes par les Turcs on transforma le Parthénon en poudrière et malheureusement en 1687 un obus mis le feu aux poudres provoquant de très gros dégâts au monument. Le toit et certains pans de murs  s’effondraient ainsi que  21 colonnes. Par la suite de nombreux pillages ont eu lieu et en essayant de démonter le fronton ouest, il tomba et se brisa. Par la suite l’ambassadeur Anglais à Athènes pillait  de nombreuses statues pour les installer dans sa demeure à Londres. La Grèce réclame toujours  la restitution des pièces collectionnées par l’ambassadeur car elle le considère comme un pillage de leur patrimoine. Aujourd’hui beaucoup de ces pièces sont toujours au British Muséum de Londres. Dans le musée de l’Acropole, il y a une vidéo qui est projetée et qui explique le point de vue Grecque sur le pillage. De nos jours, de très gros travaux de restauration sont entrepris et ils sont faits de façon remarquable, même s’ils vont encore perdurer de nombreuses années. Mais l’Acropole ne se résume pas qu’au Parthénon, il y a aussi un autre temple  l’Erechthéion  qui est connu par la tribune des caryatides  sur le côté. Plus bas on trouve 2 théâtres, l’Odéon de Hérode Atticus  et plus à l’est le théâtre de Dionysos. Le site est un des hauts lieux du tourisme en Grèce et mieux vaut le visiter en dehors de la haute saison. Ne manquez surtout pas de visiter le musée de l’Acropole, situé à côté de l’Acropole,  qui regorge de statues récoltées au Parthénon. On y retrouve les caryatides originales qui ont été ainsi protégées des dégradations. Ce musée avait été construit, entre autre, pour permettre de récupérer les marbres conservés au British Muséum car les Anglais disaient qu’ils seraient prêts à étudier la chose si un musée adéquat offrant toute sécurité pouvait être construit. Aujourd’hui le musée est construit mais le British Muséum garde les objets….. Et Athènes ne se résume pas qu’à l’Acropole. De nombreux sites sont éparpillés dans la ville. Nous avons visité l’Agora d’Athènes, qui était en son temps le centre principal de la vie publique. Il est situé non loin de l’Acropole et on y retrouve de nombreux vestiges dont un temple (Héphaïstéion), qui est le bâtiment le plus impressionnant du site car encore debout de nos jours. L’autre lieu incontournable est le musée national archéologique, musée possédant la plus vaste collection d’objets antiques au monde. Près de 20.000 objets y sont exposés. Athènes est une ville où il y a tellement de vestiges qu’il est vivement conseillé de rester au minimum 3 jours entiers.
Acropole
Partenon
Caryatides
Odéon de Hérode
Musée Acropole
Héphaisteion
Parthénon
Musée de l’Acropole
Musée National archéologique

Sillage: 2018

Accueil Nos Sillages Position Actuelle Nos Amis Preparation Bateau Statistiques Contacter Nous English Début page Page précédente Page suivante