Sillages: 2015

Côte Est de l’Espagne  (de Almeria au Cap Creus (du 9 juillet au 3 août 2015))   La côte Est Espagnole est principalement constituée de villes balnéaires mais Terus ne s’y est pas arrêté sauf lors de nos arrêts dans les villes comme Carthagène, Valence et Barcelone. Nous avons fait halte dans de nombreux ports et voici nos impressions.   1.   Marina Juan Montiel (10 juillet) Petite marina située dans un port commercial. 2.   Carthagène  (11-13 juillet) Attention aux voleurs qui n’hésitent pas à monter à bord. 3.   Villa Joyosa (15 juillet) Port sympathique. 4.   Denia (16 juillet) Port avec beaucoup de trafic et bruyant le soir à cause des engins forains. 5.   Marina Juan Carlos  à Valence (17-25 juillet) Superbe marina avec en prime une ville       intéressante à visiter avec très bons services tell Wifi, douches etc.. 6.   Burriana (26 juillet) Un port où les pêcheurs professionnels font beaucoup de bruits. Il y a       deux ans un pêcheur a même coulé un bateau de plaisance. Le procès est en cours. 7.   Rota de Bara (28 juillet) Un port totalement désert. Pourtant il est bien situé mais les prix       sont un peu élevés. 8.   Port Vell de Barcelone  (29-31 juillet) Un port avec très bons services tell Wifi, douches etc..       de plus le port est un point idéal pour visiter la ville car le métro passe tout près.   Là où la météo et la côte le permettait, nous avons aussi fait des mouillages forains.   1. Agua Armarga (9 juillet) Un mouillage où l’on est bien protégé par vent du nord.   2. Mar Menor (14 juillet) Une mer intérieure où l’on se sent bien à l’abri. Le chenal d’accès a une       profondeur de 3 mètres (bien respecter le balisage). Pour y pénétrer il faut attendre l’ouverture      d’un pont qui ouvre toutes les 2h de 8 à 22h.   3. San Carles de Rapita (27 juillet) Mouillage protégé de la houle quel que soit la direction du vent       et d’une profondeur de 4 à 6 mètres.   4. Blanes (1 Août) Petit mouillage situé près de l’entrée du port de Blanes. Sur la plage de       nombreuses attractions foraines pour touristes vous tiendront éveillés jusqu’aux petites heures       du matin.   5. Calla de Tavallera après le Cap Ravener (2 Août). Un endroit merveilleux où l’on est entouré par      des falaises de granite roses qui expriment des couleurs différentes en fonction de l’heure du      jour. Si vous n’arrivez pas trop tard, le chant des grillons vous souhaitera la bienvenue.      Pour notre dernière nuit en Espagne, c’était une façon de la terminer en beauté. C’est vers      12h30 que nous avons abaissé le drapeau Espagnol pour monter celui de la France qui nous      accompagnera un bon bout de temps.   Malheureusement pour nous, les tentatives de pêches ont toutes été vaines. Après avoir demandé conseils à plusieurs marchands, il semblerait que la principale raison est que nous étions trop près des côtes. Les gros poissons sont plus au large là où les fonds ont plus de 200 mètres. Notre vitesse était probablement un peu faible. Mieux vaut traîner sa ligne à 7 nœuds plutôt que 5 selon les spécialistes. Coté dauphins là nous avons été déçus car malgré nos multiples trajets, ils étaient invisibles. La seule apparition fut une lointaine baleine qui montra son dos à deux reprises.
Accueil Nos Sillages Position Actuelle Nos Amis Preparation Bateau Statistiques Contacter Nous English
Calla de Tavallera
Pointu bateau typique
Début page Page précédente Page suivante